DWade à jamais dans la légende

C’était un rendez-vous attendu par de nombreux fans NBA. Dwade l’un des meilleurs arrières de l’histoire, a vu son légendaire numéro 3 retiré ce week-end, après trois jours de célébration.

Alonzo Mourning, Shaq, Michael Jordan et aujourd’hui le numéro 3 de Dwayne Wade. Le maillot de Dwade plane maintenant aux côtés de ces noms mythiques. L’American Airlines Arena n’aurait pas pu rendre de plus grands hommages à leur arrière de 38 ans.

Si Dwahttps://www.espn.com/video/clip/_/id/28729603de a tenu à remercier, dans son très long discours d’adieux d’illustres prédécesseurs tels que Shaq ou Alonzo Mourning, son mentor, ou bien ses anciens coéquipiers comme Chris Bosh ou Lebron James. Il est le seul joueur à avoir droit à des célébrations aussi grandioses.

Et pour cause Miami c’est son équipe. Il en est la star absolu, l’image et l’âme de la franchise. Il finit sa carrière en détenant tous les records de l’équipe : il est donc le meilleur marqueur, passeur et intercepteur de l’histoire du Heat.

Car avant sa draft en 2003, le Heat n’était qu’une jeune franchise, jamais allé plus loin qu’une finale de conférence. L’arrivée de Wade va dynamiter cette équipe, et en faire une place forte de la NBA.

« Ce n’est pas une coïncidence si tous les bonnes choses qui nous sont arrivés, les titres, les finales, les parades, soient arrivés après que nous ayons drafté Dwyane en 2003. »

Pat Riley vendredi soir

Dans cette équipe sans trophées, il réussit à gagner un titre avec l’aide Shaq en 2006, puis deux autres avec ses amis Bosh et LBJ en 2012 puis 2013. Dwade aura ainsi donc obtenu les trois seules trophées jamais gagnés par Miami.

Un exemple pour la nouvelle génération

Avec son numéro 3 retiré, Dwade laisse derrière lui sa carrière de basketteur. Pour autant il ne ressent aucune tristesse mais plus de l’excitation pour l’avenir. Le flash a de nombreux projets pour l’après NBA, dans la mode et les médias notamment.

Il tient cependant à rester proche de la NBA, afin d’aider les jeunes joueurs à s’adapter à la vie après le basket. Pour montrer que l’on peut continuer à exceller même après la NBA. Un peu comme pour combler le vide laissé par le regretter Kobe Bryant, pour qui il avait un énorme respect et qu’il avait pris comme modèle.

« Le plus important est d’essayer d’aider et d’inspirer les gens afin qu’ils deviennent doués dans ce qu’ils veulent faire. »

Kobe Bryant
À lire aussi :

4 Rétroliens / Pings

  1. Le dernier hommage à Kobe : émotions et larmes - Vision media
  2. Maria Sharapova prend sa retraite ! - Vision media
  3. ATP Dubaï : 4 Frenchies en lice - Vision media
  4. NBA : Caris LeVert écrase Boston avec 51 points - Vision media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*