IEM Katowice : Na’Vi au sommet

Cette semaine se déroulait un tournoi incontournable sur la scène Counter-Strike, les IEM Katowice. Les 12 meilleures équipes du monde y étaient présentes sur les 16 équipes participantes. Na’Vi, l’équipe Ukrainienne menée par Boombl4 s’est imposée à l’issu de cette semaine de compétition.

C’était le tournoi à suivre cette semaine. 500 000$ de cash prize, et les plus grands noms de la scène présents. Na’Vi a fait forte impression et repart avec le Trophée. Une équipe solide et soudée qui confirme sa bonne forme de début d’année après sa qualification aux BLAST Finales. Une seule petite défaite sur le tournoi contre Fnatic en demi-finales winner. L’équipe ukrainienne s’est battue pour remonter le Lower Bracket est venue à bout de NiP et FaZe pour atteindre les quarts de finale. Ensuite, Na’Vi a brillé face à Liquid puis Astralis pour atteindre la grande finale sans perdre de map face à deux des meilleures équipes du monde.

La finale s’est jouée en BO5, format peu habituel sur Counter-Strike ou le BO3 est généralement privilégié. Contre Na’Vi, une incroyable équipe Franco-Serbe de G2 Esport. KennyS et ses coéquipiers montrent depuis le début de l’année un excellent niveau les amenant au plus haut niveau. Malheureusement pour eux, un 3-0 sec en finale infligé par un Na’Vi impérial avec s1mple désigné comme MVP du tournoi.

Vitality n’y arrive pas

C’est encore une fois une grosse déception de la formation française. La compétition avait pourtant bien démarrée avec une victoire contre NiP. Cependant, ZywOo et ses coéquipiers n’ont pas réussi à hausser leur niveau de jeu et se sont inclinés face à Astralis puis FaZe. Un top 13/16 plus que décevant après une première désillusion au BLAST quelques semaines auparavant.

Les Tops :

Na’Vi : Natus Vincere n’a pas perdu une seule map après la phase de groupes.

G2 : Un collectif impressionnant, l’équipe Franco-Serbe se montre plus qu’au niveau sur les deux tournois de début d’année.

Les Flops :

Vitality : Après un faux pas au BLAST, les Français n’ont pas su se ressaisir à Katowice. De belles choses collectivement mais un niveau individuel qui est trop faible pour espérer concurrencer avec les meilleurs.

Virtus.Pro : Anciennement Avangar et fraichement arrivés chez Virtus.Pro, ils étaient attendus au tournant par rapport à leurs bonnes performances de 2019. 2 défaites en 2 matchs, grosse déception de ce tournoi.

À lire aussi :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*