PSG / Dortmund : la vengeance parisienne

Le PSG a fait taire beaucoup de mauvaises langues hier en s’imposant face à Dortmund. Revanchards, les Parisiens n’ont pas laissé passer cette occasion de narguer leurs adversaires et ceux qui rêvaient de les voir chuter de nouveau.

Le PSG a enfin montré les crocs. En s’imposant 2-0 contre Dortmund hier soir, les joueurs du PSG ont fait vibrer leurs supporters. Caractère, engagement, solidarité, agressivité… les Parisiens ont mis tous les ingrédients nécessaires pour offrir à leur public, malheureusement privé de stade, une soirée inoubliable. En effet, dans un stade vide, Paris a démontré une rage de vaincre qu’ils n’avaient pas eu en phase finale de Ligue des Champions ces dernières années. Une rage débordante qui s’explique par les multiples moqueries encaissées, notamment de la part du Borussia, après le match aller.

Tout au long du match, on a senti une envie de vengeance chez les joueurs du PSG. Après le deuxième but parisien inscrit par Juan Bernat, Di Maria criait « Il faut en mettre 6,7… Il faut humilier ces fils de p…. ». À la fin de la rencontre, Icardi, pourtant remplaçant, a lâché « Et maintenant qu’ils célèbrent ces fils de p…. ». Des mots crus qui prouvent à quel point les joueurs avaient été touchés dans leur orgueil.

Presnel Kimpembe, auteur d’une prestation XXL, s’est confié après le match sur ce sentiment de revanche. « Dortmund ? Ce sont de grands joueurs, maintenant, je vais le dire, ils ont perdu leur humilité. Parce qu’après leur victoire chez eux à l’aller, ils ont mis beaucoup de tweets, beaucoup d’instagram, beaucoup de paroles, beaucoup de ceci, de cela… Que ce soit leur directeur sportif, les joueurs, le compte officiel du club. On l’a tous vu. On l’a gardé dans un coin de nos têtes et je pense que ça nous a tous boostés. »

https://www.instagram.com/p/B9nFbdjIEHH/?utm_source=ig_web_copy_link
Retour de bâton violent pour les joueurs de Dortmund

Les Allemands avaient été très inspirés pour chambrer les Parisiens sur les réseaux sociaux après leur victoire au match aller. Axel Witsel, entre autre, avait posté un photo qui avait fait bouillir les supporters de Paris.

« Quand l’arbitre me demande combien de but Haaland va marquer »

Malheureusement pour eux, les allemands ont subit un retour de flamme plutôt violent. En effet, les joueurs n’ont pas manqué de répondre aux divers chambrages de leurs adversaires après les avoir éliminé.

https://www.instagram.com/p/B9nMPhNgunz/?utm_source=ig_web_copy_link
Neymar a répondu à Erling Haaland, qui avait indiqué avant le match que Paris était « sa ville ».
https://www.instagram.com/p/B9nMCx1IRn0/?utm_source=ig_web_copy_link
Toute l’équipe imite la célébration d’Haaland.

C’est de bonne guerre.

À lire aussi :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*